La tricherie est un art …

« La tricherie est un art »

‘’Chine : Les élèves privées de soutien-gorge pour leur bac ‘’

Ce titre m’a fait sourire et m’a rappelé une phrase que l’un de nos professeurs de lycée s’évertuait à nous répéter lorsqu’il arrivait à démanteler un réseau de tricherie : « La tricherie est un art ».

 Oui réseau parce que certaines pratiques sont dignes d’un film de la mafia ont se croirait devant « le Parrain ».

Bref  c’était juste le prétexte pour introduire mon propos sur le système éducatif en Afrique francophone. On va restreindre et parler de ce que l’on connait.

Bon 18 matières, 8 heures des cours, absences de visites pratique sur le terrain, manque de visuel, cours de langue restrictif, professionnalisation tardive ou même absente … Ayaa

Quel est notre objectif en suivant un système que les propres initiateurs ne suivent plus ?

Quel sont les résultats de cet apprentissage attentiste ?

N’avons-nous jamais pensé à autre chose que le mimétisme ?

Tant de questions qui resteront surement sans réponses, mais on continuera toujours de déplorer de se plaindre et de constater les échecs.

Aujourd’hui il appartient à chacun d’émanciper sa progéniture.

Concrètement il faudra apprendre à nos enfants que ‘’les longues études ‘’ et ‘’le travail de bureau ‘’ n’est pas un gage de réussite.

Il existe des dons en chaque personnes, laissons les éclore et arrêtons de banaliser certaines professions.

Essayons de guider les générations futures vers la création, la logique qui mène vers un résultats et pas le calcul tout fait que leur livre un ordinateur ou une calculatrice.

C’est là que doit se trouver la plus part des défis et il faut que chacun d’entre nous se sent responsable.

Chaque pierre rajoutée à l’édifice est capitale donc arrêtons de croire que toute les réforme doivent venir de nos dirigeants. Pour le moment ils sont à notre image, assez immatures. Donc mettons la main à la pate et ayons « les bons reflexes »#Ayaa

Athena.

 

Posté par :

Partager l'article